Coin des potes - 2008

CR de Notre Balade des Settons 2008



Ma superbe balade des Settons

Allez deboooouuut !!! c' est l'heure des braves, 6h30 du mat, pas besoin de s'occuper des bagages charger la veille sur la moto

Reste plus cas déjeuner douche et sauter dans le cuir. enfin l'heure que j'attends avec impatience arrive.

Je pars tranquille jusqu'au lieu de rendez-vous. Le plein, un café et voila Taz suivi de Baloo Avrell, Mario et Jp94. La nous parlons un peu de tout et de rien puis Taz nous apprend une mauvaise nouvelle en nous disant que Drago team ne sera pas parmi nous pour cause de panne mécanique. Effectivement triste nouvelle. Enfin Olaf arrive la tête en vrac, petit briefing et nous voila partis pour les Settons

Sur la route tout se passe bien, le temps est à peu près de la partie. Tout le monde roule dans un bon rythme ce qui nous fait arriver à Avalon pour midi pile poil. Un petit plein pour la moto et le bonhomme puis nous repartons pour le lac. Nous arrivons de bonne heure , déchargeons tranquillement nos affaires puis Taz nous dit pour ceux qui veulent faire un tour quartier libre jusque 18h30. De la se divise tout le monde, certains partent aux courses d'autres vont se promener. Pour ma part, parti faire une petite balade pour faire un peu de reco mais bon il y a tellement de belles routes que c'est impossible de trouver la bonne.

Nous voila revenus sur place puis les uns les autres arrivent à leur tour

Puis arrive l'heure du repas les cuistos se mettent au boulot chacun y met un peu du sien, table, chaises, etc un bon repas se fait dans une très bonne ambiance de rigolade

Ce soir la il faisait frais le pull était de rigueur. Allez hop c'est l'heure, quelle heure déjà je ne sais plus mais dodo. Je dis à Olaf qu'il ferait mieux de dormir sur le canapé au lieu de dormir dans la chambre avec moi et Mario ce qui lui permettrait de passer une meilleure nuit pour ne pas entendre les moteurs en sur régime. le lendemain petit dej sur terrasse en plein soleil sous un ciel bleu azur puis journée libre je décide de suivre Olaf Mario et Avrell.

Petites routes bien sympatique s puis nous rejoignons Taz et Baloo au resto. De la se décide d'aller faire des petites photos souvenirs dans certains virages je vous raconte pas le gros délire et la tete de tout le monde avec un sourire large jusqu'aux oreilles. Puis après quartier libre Mario part seul, Olaf Avrell et moi partons sur d'autres petites routes qui nous font rouler jusqu'à l'heure dite du rendez vous aux Chalets. Arrivés sur place, Olaf fatigué, Avrell crevé, se disent de ne plus repartir. Quand arriva Taz qui proposa à Olaf de faire un tour avec son XX, Ca n'a fait qu'un seul tour dans la tete d'Olaf, la fatigue s'est volatilisée par enchantement. Olaf propose à Avrell d'essayer sa bandit celui-ci dit : "ok" plus fatigué non plus. Les voila repartis pour une tite heure. En attendant Mario Taz Baloo et moi descendons au lac pour une petite promenade bien sympatique ensoleilée et très agréable. nous remontons car le temps passe très vite à ces moments là. C'est déjà l'heure de préparer le repas.

Barbecue au programme avec invitation du gérant du camping. Se fut une bonne soirée que nous passions avec des délires bien évidemment. Le lendemain nous apprenons que nous avons encore quartier libre le matin. De la je dis à Olaf pourquoi pas nous emmener faire des photos à Poil (le village). Olaf dit ok on est parti.

Un petit délire arrive sur place avec quelques photos. Nous redescendons tranquillou sur les petites routes du Morvan et toujours avec cette chaleur d'été . Nous arrivons aux chalets le soir et apprenons que Jp94 était obligé de rentrer chez lui et que Taz lui allait partir aussi. Nous ne serions plus que Mario Olaf Baloo Avrell et moi pour le repas du dernier soir qui s'est fait dans une ambiance conviviale et amicale (un gros délire). Le lendemain petit dej et il faudt déjà penser à replier bagage. C'est triste ça passe vraiment trop vite le temps. J'ai l'impression d'arriver et de devoir repartir aussitôt. Enfin c'est comme ça !!! Nous décidons Mario Avrell Baloo et moi de repartir sur voie rapide. Olafus lui choisira les petites routes. C'est vraiment dommage de partir vue la belle journée qui s'annonçait.

Une superbe balade avec un super beau temps que demander de plus ça restera un beau souvenir des Settons 2008.

@ + Rocky Rocky - Copyright © Moto Club Des Potes


Ma balade des Settons

J'aurais aimé écrire un roman sur ces settons plus inoubliables que jamais. J'aurais voulu parler des heures durant de ces moments rocambolesques partagés entre potes...

Mais le destin en aura décidé autrement, car en rentrant de ce long weekend (à ce stade, c'est carrément des vacances) j'ai eu le bonheur de découvrir sur mon bureau en retournant au travail une pile de dossiers "urgentissimes" qui ne m'ont même pas laissé le temps de répondre aux coups de téléphones du Taz !

Comme en plus la date limite pour rendre ses devoirs était fixée à mercredi soir, j'ai du simplement me contenter de parler de l'essentiel, du must, de ce que je souhaiterai revivre aux prochains settons.

Pour les détails, lisez le reportage du Taz qui n'a rien oublié, lui.

Olaf essaie le VFR :

Après le trajet Paris > Les Settons, je n'avais a priori pas l'intention de reprendre la moto en fin d'après midi pour le simple plaisir d'user mes pneus et de bruler quelques litres d'essence (qui n'a jamais aussi bien porté son nom "or noir" qu'en ce moment, vu le tarif au litre !)

Mais c'était sans compter sur le Olaf !

A peine rentré de faire les courses (MAAAAANGEEEEEER), celui-ci se pointe sur la terrasse du chalet où je me prélassais tranquillement. Prétextant une fatigue soudaine. Brandissant un trousseau de clefs familier, il me lance :

- "tu sais ce que c'est ça ?"
- "Des clefs de Honda" répondis-je à la vue de l'objet si reconnaissable.
- "Ouaip, de VFR même !" Me lance malicieusement le facécieux farceur.
- "Sauf que c'est raté, c'est pas les miennes !"

Je me réjouissais déjà à l'idée que l'auvergnat venait de rater un quelconque coup pendart dont lui seul à le secrêt.

- "Je sais que c'est pas les tiennes, c'est celles de Mario. Il m'a prêté son VFR pour un essai et je me disais... Que ça serait mieux de pouvoir comparer avec un autre VFR..."

Mon sang ne fait qu'un tour, je bondis dans mon cuir tandis que la fatigue se volatilise comme par magie.

Une bourre en VFR, avec un des lièvres qui connait le mieux la région. Je dis : "BINGO !"

Ça commence tranquilou, Olaf ne connait pas encore bien la machine et ouvre prudemment.

Et puis petit à petit, il prend confiance et enroule de mieux en mieux. Je reste évidemment dans son rétro pour lui montrer que "Ok, tu sais conduire, mais n'oublie pas que c'est ma machine de prédilection: tu n'as aucune chance de me semer"

Une heure de pur bonheur! L'orgie de virages, le pied ultime.

C'est pour des moment comme ça que les settons n'ont pas de prix. Juste deux potes coude à coude sur des voies aussi propres que viroleuses. Les chicanes mobiles sont sages comme des images et se rangent sur le bas côté rien qu'en entendant le bruit des moteurs se rapprocher derrière eux. J'ai le tournis, je plane, je me rappelle enfin pourquoi je fais de la moto.

Et puis, fatalement, on se retrouve au pied de Château-Chinon, sur la route de Nevers... Les trois plus beaux virages de ma vie. Mes settons 2007 me reviennent en mémoire et ces virages s'inscrivent dans ma tête aussi nettement qu'une photographie. Je me souviens chaque sensation.

On béquille sur le bord de la route et Olaf me lance "Tu vas être capable de nous refaire la même ?"

Je réponds: "Franchement, si c'était à refaire... J'aurais freiné plus tôt! Mais je veux bien essayer de prendre un peu d'angle pour te faire plaisir"

Nous voilà lancés dans la montée, ma pomme à l'ouverture. Nous prenons de la vitesse dans les longs virages qui précèdent le "droite - gauche - gauche" à l'entrée de Chateau-Chinon. J'ouvre en grand en sortant de la dernière courbe lorsque soudain...

(suspense)

... deux putain de bagnoles me bouchonnent complètement mon El Dorado. Ce superbe virage à droite sur deux files s'offre à moi telle une pucelle effarouchée, et il a fallu qu'une boite à roue se mette à végéter sur chaque file ! Non mais ça ne va pas se passer comme ça !!!

Les caisses sont légèrement décalées, celle de la voie extérieure est légèrement en retrait par rapport à celle de la voie intérieure. Je n'hésite pas une seconde: Je me lance dans la courbe en sous-virant volontairement pour élargir ma trajectoire et me glisser entre les deux obstacles. D'un réflexe ancestral je cherche le "bouton B", celui qui sert à déraper, juste à côté du "bouton Z" pour balancer les carapaces rouges... Avant de réaliser qu'il n'y a pas de "bouton B" ni de "bouton Z".

PUTAIN !
JE SUIS PAS EN TRAIN DE JOUER A PAS MARIO KART ???

Mais quel con... Je ne suis pas devant ma télé à secouer une manette. C'est la vraie vie et j'ai cent bourrins sous le cul. Bon ben tant pis, de toutes façons c'est passé. C'était beau d'ailleurs! Mais il faudra quand même penser à éviter la prochaine fois.

Décidément, je n'aurai pas pris ces virages une seule fois proprement dans ma vie. Le soir à table, Olaf confirmera qu'effectivement, c'était vraiment crado.

Enfin après tout ça, il fallait bien rentrer à l'heure au Chalet (bondiou ! Dix minutes pour faire Chateau-Chinon -> Les Settons... Il va falloir faire quelques pauses si on veut pas arriver en avance). J'en profite pour montrer encore quelques instants à Olaf que je connais mieux le VFR que lui en lui mettant quelques longeurs dans la vue... Sauf que j'ai bien l'air con lorsque je réalise qu'il arrive à me suivre sans trop de difficultés! Ya pas à dire, quand on sait conduire... On sait conduire, peut importe la moto. Une belle leçon d'humilité qu'il m'a distribué à grands renforts de V-Tec.

J'essaie le Bandit :

En parlant d'humilité justement... Après avoir essayé le Bandit d'Olaf tandis qu'il festoyait sur miss XXX, je n'ai qu'un mot à dire: RESPECT !

Pour avoir, moi aussi, tenté de taper dans le moteur, de sortir comme un gros paquet (cadeau) et de me coincer dans la bulle pour essayer de suivre mon acolyte à la motorisation surpuissante, j'ai pu constater à quel point cela demandait de courage et de maitrise ne serait-ce que pour n'avoir pas l'air ridicule.

La différence, c'est que malgré mes efforts, j'étais ridicule. Alors qu'Olaf lui, (presque) pas ;-)

Séance photo :

Le l'avais dit le matin même "Je ne partirai pas d'ici sans une photo souvenir"

Mon souhait a été exaucé et j'ai la chance de faire parti de ceux qui ne sont pas trop flous sur les photos. (C'est ça de rouler lentement :-))

Une séance photo très sympathique et même si elle n'était pas dans les standards de tolérance de la maréchaussée, elle ne s'en est pas moins déroulée dans un cadre parfaitement sécurisé et responsable. Quel plaisir d'aller chercher l'angle pour les beaux yeux de l'objectif !

J'ai des centaines d'autres souvenirs, mais déjà ne n'ai plus le temps d'en écrire d'avantage. Je les garderai pour moi et pour ceux qui étaient avec nous. Si vous voulez les partager c'est simple : il suffit de venir en 2009 !!!

@ + Averell Averell - Copyright © Moto Club Des Potes


Mes Les Settons 2008

Cette édition des Settons restera longtemps dans ma mémoire.

Pour diverses raisons mais la principale est que c'est ainsi que je concois une balade moto ... du soleil, des virolos à gogo et des potos.

Une putain de belle édition !!

Pas mal de temps libre, ce qui permet a chacun de rouler a sa guise ou meme découvrir le lac des Settons.

Bien souvent nous roulerons tout de meme ensemble, ma pomme en ouvreur.

Belle édition car j'ai pu ( merci messieurs ! ) essayer le VFR et le XX sur ces routes si belles.

Le VFR fut testé le premier apres-midi. Les potes fatigués par la descente décident de se poser.

Mario me propose d'essayer le VTec ... ni une ni deux ... c'est parti.

Oui mais tout seul c'est pas si marrant que cela.

Allons engrainer Averell ... qui mordra à l'ameçon ( il n'attendait que cela le bougre oui !! ).

Nous voila en direction du mont Beuvray sur des routes toujours aussi superbes. Virages variés et surtout à volonté !

En plus le beau temps est avec nous.

Arrivés sur Chateau Chinon, Averelle me fera une démonstration à la MarioKart du pilotage du VFR.

J'avais déjà eu un apercu de son pilotage l'an dernier au meme endroit....ouache!! un vfr ca peut tout faire !

Le retour vers les settons fut ... hmmm ... rapide ! Averell ayant décidé de me montrer sa maitrise ... et moi ne voulant pas paraitre completement a la rue sur ce moulin a réaction !!

Bilan de l'essai ?? Super machine...de quoi se marrer ( le chassis est un régal ), de quoi se faire peur...retrogradages en crabe powa !!

Mais malheureusement ... un V4 "creux" avant le VTec ... et qui tape ...

argh !! dommage.

La seule pluie du weekend s'annonce ... et devinez qui repart direction chateau pour 50bornes de réconciliation avec son bandit ??

Bibi !! Un settons sans flotte c'est pas un settons !!! na !

La balade du lendemain fut improvisée par ma pomme...et à la hauteur des espérances des potes qui m'ont suivis.

Enfin apparament car leur banane après le troncon direction luzy est...énorme !

Par contre j'ai trouvé une petite route dont j'ai le secret ... en pleine foret domaniale de Saint Prix !!

Route bosselée ... et la bandit et le Z750 a donf !!

C'est dans ces cas là qu'on apprecie les roadster confortables ;-)

Apres le dej, nous voila repartis pour quelques km ( roh a partir de la centaine on ne compte plus ! ).

Averell tentera de prendre sa revanche de la veille...m'obligeant a sorir le cul et l'artillerie lourde de la bandit pour ne pas me faire larguer.

Bigre !! ca envoie le VFR !

Arrivés aux chalets, nous voilà bien fatigués ... repos !!!

Taz me propose d'essayer ( meme si déjà fait 2 fois sur paname ) le XXX.

Argh !! hop fini la fatigue ! blouson enfilé .......

Bon va faloir convaincre Averell de me suivre ... je lui propose d'essayer LA moto; la bandit !

Bah tiens il accepte ( dingue le gars ! )

Ben franchement .... le bandit ca vaut pas le XX ( c'est-y pas étonnant ca ??? hein ! ) Averell peut maintenant comprendre pourquoi cela ne sert a rien de changer de vitesse et qu'il vaut mieux rester en 6 :))))

Que dire du XX ?? putain de machine ... tellement facile, tellement tout ! Elle se place la ou l'on veut, enchaine les virages avec une facilité déconcertante ... et se confort moteur !! En 6eme a 40km/h, elle reprend sans broncher, sans cogner .... dans un feulement ... un vrai bandit!! ;-)))))

Encore une journée pleine de souvenir qui vient de passer !

Demain sera mieux! Forcément!

Encore un roadbook improvisé au petit déj...

Toujours le soleil, les potes qui me suivent ( les pauvres ... je prend des "blanches" pourries ... j'ai honte !! arf ! arf ! arf !! :-))))

Apres la creperie Taz emmene le groupe sur les routes autour du lac des settons, nous allons voir le lac de panneciere, qui avec les settond fait partie des grands lacs du morvan.

A chateau nous nous séparons pour finir la journée comme chacun veut.

Personnellement je pars a la rencontre de certaines de mes racines.

J'ai des souvenirs familiaux par là...me voila seul avec ma bandit lancé a 70 sur les chemins vicinaux direction " les morvans " lieu dit ou j'ai passé qq moments inoubliables de mon enfance.

Je hume les parfums des champs, les fleurs, le foin, les troupeaux, les forets de sapins,... toutes ces madeleines de Proust me rappelle pourquoi je suis bien dans ce coin.

EN revenant sur les settons...je me paume dans un chemin a la recherche d'une chappelle que je n'ai meme pas trouvée.

J'ai bien vu par contre que la bandit avait quelques aptitudes d'enduro :-))))

Un tour par une route forestiere plus tard ( sans mes amies sportives....dommage !!! ) et me voila au bercaille.

La soirée sera un peu étrange car et JPF et Taz ont du rentrer sur paris.

Mais cela ne nous empechera pas encore une fois de refaire le monde, de refaire nos "exploits" moult fois racontés et enjolivés... comment on a fait l'exter a tel ou tel voiture, comment on a rattraper un virage super mal engagé, de quel maestria on a du faire preuve pour aller raper la tronche du bib sur ses pilot road1 ( ca c'est ma pommme !! )

Enfin bref tout ce qui nous plait et fait qu'on adore se retrouver autour d'une assiete, d'un verre.

Le lendemain c'est déja le retour! :'-(

Je suis le seul a remonter sur paris par les routes buissonieres.

Ce que je fais de bonne grace, en profitant meme pour m'arreter dans le loiret voir des amis...

Une putain d'édition 2008 !!

Alors oui on se chicane, on est pas tout le temps d'accord sur tout... mais une chose nous met tous d'accord...les routes du morvan c'est trop de la ballounette en boite !!!!

Je sens que je vais me faire qq virées...je ne peux pas attendre la prochaine édition!

Nota1 : je n'ai pas essayé la ducati ... c'est pas un reproche .... juste un appel du pied ;-)))))))))

Nota2 : Je me suis souvenu durant ces settons pourquoi j'adore ma bandit ... confortable, sobre, performante suffisament, et tortillante a souhait.
Bref ... je crois bien que je vais rester en B6 pdt qq tps encore ;-)

@ + Olaf Olaf- Copyright © Moto Club Des Potes


Retrounez au reportage photos de cette Balade

Retrouver le reportage de Baloo

Copyright Moto Club Des Potes, 2008