Coin des potes - 2008

CR de Notre Balade des 3 Ponts



Balade des 3 Ponts avec Mes Potes

Le jeudi précédent la balade, ayant bien lu l'invitation, j'ai bien noté que c'était un départ " le plein fait ".

Je téléphone donc à Taz afin de confirmer l'heure de rendez-vous et me faire indiquer où il y avait une station service près de Bercy.

Suite à cette courte conversation, je relis le mail que Taz m'a renvoyer et recherche ou est situé la première station Total de l'A13 où il y a bien de quoi faire le plein….et surtout ou est le lieu de rendez-vous…..comment ça je ne sais pas lire ? C'est juste que j'ai mal lu et confondu avec un autre rendez-vous.

La veille, comme tout à chacun, je fais un petit checkup de ma moto histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises. Un petit contrôle rapide des feux, des clignos, de l'airbag…..mais quel airbag ? Bon….légère erreur….passons à la moto maintenant.

Donc, pareil que précédemment mais sans l'airbag et en ajoutant un niveau d'huile et un petit graissage de chaine après avoir vérifié sa bonne tension.

C'est le grand jour….

5H30 : Le réveil sonne…..je me lève,…..ouvre la fenêtre, il ne pleut pas, pas trop humide, je laisse donc le pantalon de pluie dans le Bagster. Un petit coup d'œil au thermomètre extérieur : 5°C…..je met un petit polaire en plus du t-shirt habituel ayant la flemme d'installer la doublure du blouson hiver. Je finis de m'équiper (avec l'équipement hiver quand même), le temps que la moto chauffe….et GAZZZZ….jusqu'à la station service.

6H00 : Bonne surprise, l'essence n'est pas trop cher ce matin (1€22/L). Je fais donc le plein en prévision de la balade et prends la route….le rendez-vous est à 7H30 à 85 bornes de là…j'ai le temps mais je n'aime pas être en retard…

6H30 (environ) : Mon voyant de clignotant gauche est pris d'une violente crise d'épilepsie dès que j'actionne les clignos gauche. Je profite donc d'un feu rouge pour jeter un coup d'œil au bon fonctionnement de mes clignotants (que j'avais vérifié la veille). Verdict : malgré une tentative désespéré de massage cardiaque, je dois me rendre à l'évidence, mon ampoule de clignotant arrière gauche est malheureusement décédée.

6H50 : J'arrive donc à la station Total de Morainvilliers sur l'A13 malgré certaines partie du parcours avec du brouillard. Je refais le plein histoire d'être tranquille, ce qui m'a permis de me rendre compte des taxes de douanes qui doivent certainement s'appliquer sur les produits arrivant sur les autoroutes (1€44/L). Je vais ensuite me garer devant la station en attendant les autres, visiblement je suis le premier.

7H20 : Après avoir pris un petit café et un léger en-cas pour patienter….je vois arriver Rocky sur son Z750-S….après salutations chaleureuses, il me dit qu'il sort tout juste du lit (il s'habille bizarrement quand il est dans son lit….ca ne doit pas être super confortable le pantalon cuir en dormant). Nous nous posons donc la question du bien fondé du lieu de rendez-vous en nous amusant du fait que si l'on s'est trompé tous les deux….aux moins on ne sera pas tout seul.

7H30 : Rocky me dis qu'il est probable que Taz nous attende au relais derrière la station et que l'on ferait mieux d'aller voir…..bingo !

Nous retrouvons donc Taz avec sa tond…..sa Honda CBR 1100 XX, Baloo et sa Ducati ST3 ainsi que Paul et sa Honda (c'est une invasion) 600 CBF qui nous attendaient là depuis une bonne demi-heure.

Un petit briefing de Taz pour donner le programme de la journée et rappeler les consignes de sécurité quand on roule en groupe, surtout par temps de brouillard et nous voilà parti.

Comme logiquement dans toute balade, c'est celui qui connait le chemin qui passe devant (vous pouvez changer ce détail mais la balade peut dans ce cas perdre de son intérêt)…donc Taz, suivi de la personne ayant soit la moto la moins rapide, soit le moins d'expérience en balade en groupe (afin que la moto de tête prenne un rythme en fonction de lui)…ce sera donc Paul qui participait là à sa première balade en groupe. Suivrons ensuite Baloo et sa Ducati, puis Rocky pour ramasser les pièces perdu par Baloo….et moi-même pour fermer la marche et ramasser les pièces qu'aurait pu louper Rocky (on est pas trop de deux dans ce cas-là).

Nous sortons donc rapidement de l'autoroute afin d'attaquer les petites nationales et départementales nous menant à Rouen sous un petit air bien frais et surtout un joli brouillard du plus bel effet…sur nos visières. Les conditions météo nous faisant adopter un train de sénateur.

Taz nous a alors montré ses talents de guide en nous faisant visiter une merveille de l'architecture locale que le monde nous envie et qui à elle seule justifie cette balade…à savoir le parking du supermarché champion de Rouen suivi par une non moins pittoresque station service qui disposait d'un compresseur pour remettre à niveau la pression de son pneu arrière (soit dit en passant, je trouve vraiment minable que cela ait été payant….0,50 € pour….de l'air).

Nous arrivons finalement à Rouen où nous nous garons bien en alignement devant la cathédrale avant d'aller prendre un café dans un petit bar juste en face.

L'accueil fut agréable et le prix plus que raisonnable… surtout en étant habitué aux prix parisiens. Un arrêt au stand plus tard (bin quoi, c'est quand même mieux que de dire que nous avons fait la queue pour aller aux toilettes), c'est bien réchauffé, et le ventre un peu plus plein pour certains, que nous repartons en direction du premier pont de la balade.

Donc, le Pont de Bretonne….comment dire….

Et bien on peut dire que la base des haubans a l'air joli….mais que la vue laisse un peu à désirer. C'est sur que sans le brouillard nous laissant environ 10 M de visibilité, ca doit être mieux.

Du coup nous avons continué et avons pris de charmantes petites routes bien agréables nous ayant mené à notre seconde halte, au vieux port….un petit coin sympa comme tout, bien tranquille…. qui a permis à Taz de profiter d'un bon cigare pendant que nous admirions le paysage qui s'est révélé à nous au fur à mesure du temps que nous y avons passé car nous avons eu la chance d'arriver pendant que une grosse partie de La Seine était drapée dans le brouillard….et que le brouillard s'est levé petit à petit et nous avons pu constater à quel point l'eau pouvait monter vite (dû à la marée qui refluait). Nous sommes restés un bon moment à profiter du calme de l'endroit en profitant du spectacle des bateaux de marchandises qui passaient devant nous.

C'est bien simple, le coin était tellement sympa que la moto de Paul ne voulait pas repartir…

Les caprices de clé électronique de la moto de Paul passés, nous sommes repartis afin d'aller déjeuner à Honfleur. J'avoue que je n'avais jamais mis les pieds dans cette ville.

Donc Honfleur…c'est une jolie petite ville, avec un port de plaisance agréable, quelques maisons anciennes et un cadre qui, à mon sens mérite le détour.

La première impression fut toutefois tempérée par le fait que l'on détonnait un petit peu dans ce tableau où se mêlent voitures de luxe et friqués branchouilles….ce auquel nous ne nous attendions pas vraiment.

Ayant quand même faim, nous faisons le tour des cartes de restos pour déjeuner (en ayant la désagréable impression que l'on va devoir prendre un crédit immobilier pour payer la note)…..et bien j'avoue avoir été surpris par l'accueil que nous a réservé le gérant du restaurant Quai 42 (42 quai Ste Catherine) qui nous a installé seuls à l'étage afin que l'on soit tranquille et que l'on puisse poser facilement nos affaires de moto, qui venait nous voir régulièrement pour vérifier qu'il ne nous manquait rien et que les plats étaient à notre gout (et ils l'étaient)….le tout pour 15 € ce qui reste somme toute raisonnable pour un entrée/plat/dessert.

Nous sommes ensuite repartis sous le soleil afin d'enchainer le pont de Normandie et de Tancarville à la vitesse d'une tortue rhumatisante (voir d'une Suzuki) afin de pouvoir profiter un maximum du paysage.

S'en est ensuivi un retour par la même route que le matin à savoir le Pont de Bretonne (qui nous a semblé bien différent du matin, cette fois on y voyait) et un retour par la route des toits de chaumes que nous avons pu apprécier sans brouillard mais avec quelques feuilles mortes.

La route s'est ensuite enchainée sans incident par des routes bien agréables avec un rythme non moins agréable car soutenu tout en restant prudent du fait de la chaussée quelque peu glissante.

Nous avons fait une dernière halte à Rouen, au même endroit que le matin mais en terrasse cette fois.

J'ai alors quitté le groupe qui repartait sur Paris pour retourner à la maison….en profitant de passer par le Vexin Français….une jolie région avec quelques virages sympa m'ayant permis de finir en beauté une bien belle journée.

L'anecdote amusante étant qu'une fois devant chez moi, après avoir ouvert la porte du parking, fait monté mon fils sur le Bagster (ça l'amuse beaucoup que je lui fasse faire les quelques mètres qui sépare l'entrée du parking à mon box sur la moto)….et bien impossible de démarrer….j'ai fait les quelques mètres en la poussant….elle ne voulait certainement pas rentrer non plus.

Pour finir, je remercie Taz pour l'organisation et l'ensemble des participants pour leur bonne humeur et ce moment de convivialité sans aucune fausse note.

Je pense en être pour l'année prochaine.

@ + Gedas Copyright © Moto Club Des Potes

Retrounez au reportage photos de cette Balade

Retrouver le reportage de cette balade par Baloo

Retrouver le CR de cette balade par Paulo


Copyright Moto Club Des Potes, 2008