Les reportages ou les comptes rendus de Baloo
Copyright © Moto Club Des Potes
Ouvrez le son de vos enceintes ainsi que vos oreilles en grand
Vous pourrez écouter
l'intro officielle qui vous illustre parfaitement la philosophie des textes de Baloo
Intro tirée de la B.O. du film " Du Livre de la Jungle " de " Walt Disney "

Pour ceux qui ne sont pas sur "IE". Ecoutez l'intro ici :

Mon baptême de la piste aux

"Journées Portes Ouvertes de la FFM"

 

Encore une chouette expérience qu'il va falloir renouveler dès que possible : le frisson de la piste !

J'avais RDV à Beuvardes dans l'Aisne, sur le circuit des Ecuyers, dans le cadre des journées Portes Ouvertes de la FFM. Inutile de préciser que cette formule en place depuis quelques années a de plus en plus de succès, à tel point que la fédé a été obligée de limiter le nombre de participations à une session par personne et par an. Là, c'était mon tour, réservé par sécurité aux aurores il y a de ça déjà quelques mois sur le Net. Et vous savez quoi ? J'ai eu raison de m'y prendre dès le saut du lit, parce que toutes les places sont parties comme des petits pains !

Pratique, le circuit est un ensemble à taille humaine exclusivement réservé à la location, aux roulages et à la formation (pas de compétition organisée), proche de Paris par l'A4. La piste est très sinueuse, idéale pour apprendre à bien trajecter, et les bâtiments d'accueil sont bien plus propres que sur Carole. D'ailleurs, ils le seront d'autant plus que de nouvelles infrastructures prévue pour 2009 vont remplacer les actuelles, au look un tantinet " baraque de chantier ". Arrivé sur le parking, je vois des remorques de partout, avec des machines qui m'ont l'air sacrément préparées pour simplement une journée découverte. Manifestement, il y en a qui ont l'air d'avoir l'habitude de tâter de la piste ! Avec mon seul sac à dos, j'ai un peu l'air d'un gentil touriste…

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

L'accueil se fait à huit heures, et heureusement que j'ai pris la peine d'arriver tôt, car la procédure d'enregistrement a du être sacrément longue pour tous ceux qui sont passés après moi ! Quel monde ! Mine de rien, même à 35 Euro par personne au lieu des 100 habituels, et vu la foule présente, je ne pense pas que les organisateurs aient pris un gros risque financier pour cette journée…

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

Vérifications administratives terminées (permis de conduire, carte grise, décharge pour le circuit…), c'est vers le contrôle technique que je me suis dirigé. Inspection du casque et des gants, puis passage au sonomètre. La règle était la même pour tout le monde : 95 DB maxi, soit la valeur la plus faible de tous les circuits proposés dans le cadre de cette opération. Personnellement, ça ne m'a pas dérangé, mais je trouve quand même que c'est un peu abuser. Si même sur les circuits paumés en rase campagne on ne peut même plus faire le moindre bruit… Enfin, mise des pneus à la bonne pression pour un roulage sur circuit, à savoir 2,3 bars à l'avant, et 2,5 à l'arrière. Paré pour les watts !

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

Ce qu'il y avait de bien sur ces journées, c'est qu'en plus de se faire plaisir sur la poignée, il y avait des ateliers théoriques, assurés par des partenaires de la fédé sur ces événements. Bridgestone a ainsi assuré une formation sur les pneus (quoi d'autre !), en nous montrant un film présentant les étapes de leur fabrication, puis, grâce à une machine particulière, en nous démontrant l'importance capitale d'un bon gonflage et des valves adaptées. Pour quelqu'un comme moi curieux de nature et désireux de progresser dans mes connaissances techniques, je dois dire que c'était très instructif.

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

Par manque de temps, le volet sur la sécurité routière a été zappé. Nous avons eu droit à un briefing sur les règles de sécurité pour le roulage sur circuit, à un cours sur la position à adopter sur la machine lors de chaque phase de pilotage et enfin à un exposé des meilleures trajectoires, en se basant sur les cônes judicieusement disposés aux endroits stratégiques du circuit.

Nos instructeurs sur ces deux derniers points étaient Kenny et Freddy Foray, deux top-pilotes en Mondial d'Endurance et Superbike. Quand la fédé disait que les sessions allaient être assurées par des moniteurs diplômés d'Etat, elle ne faisait manifestement pas de la publicité mensongère ! Cool !

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

Du fait de mon passage express à toutes les vérifications, je me suis retrouvé à passer dans le 1er des quatre groupes. On était nombreux bien sûr, mais comme le circuit avait une bonne longueur générale (3,6 km si mes souvenirs sont bons) cela laissait de la place pour tout le monde. Je dois bien avouer qu'au moment de mettre mes pneus sur le bitume, j'avais quand même une légère appréhension. Elle ne portait pas sur moi, mais plutôt sur les autres. Je savais que, tenant tout particulièrement à mon matériel, j'allais être capable de rester raisonnable, de ne pas rouler au-dessus de mes pompes et de rentrer en un seul morceau. Ma crainte venait surtout des autres, de ces mecs partis comme des balles dès les premiers mètres alors qu'étant donné que le groupe était disparate dans ses niveaux, que les pneus étaient froids et les organismes pas encore chauds, on nous avait bien donné comme consigne de faire les premiers tours ultra-mollo, histoire de découvrir le circuit et de nous roder gentiment. Tu parles Charles…. J'ai bien fait de partir parmi les derniers du groupe…. On en était à peine au deuxième tour qu'on commençait déjà à voir les drapeaux rouges ! Un mec juste en face de moi avait déjà trouvé le moyen de se vautrer avec sa 650 Gex raide de neuve. Un autre ira au tapis lors de la deuxième session avec son Hypersport. Le plus drôle, c'est que c'était précisément lui qui s'était permis de donner des leçons de pilotage à quelques uns de mon groupe juste avant le départ de la journée… J'ai aussi entendu parler d'un troisième crash, sans plus de précision. Punaise je vous jure, y'en a qui ont vraiment du fric à gaspiller…

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

C'est donc avec l'angoisse d'une collision par l'arrière que je me suis élancé, mais en même temps excité de pouvoir mettre de l'angle en ayant une parfaite vision de ce qui se passait devant moi, au contraire de la route. Quel changement dans les sensations ! J'ai été assez surpris de la facilité relative à apprendre un circuit, je ne pensais pas avoir en tête chaque virage aussi rapidement. Ainsi, une fois le rythme pris, j'ai eu la sensation de voir réellement ce que ma machine avait dans le ventre. Oh, alors bien sûr, il y avait de la marge ! Un autre pilote que moi aurait pu vraiment claquer une pendule, mais ce que je veux dire c'est que j'ai enfin pu mettre de l'angle, accélérer en mettant vraiment la poignée dans le coin, freiner en empoignant le levier pour de bon, etc… etc… Bref, tout ce qu'on n'a pas l'habitude faire sur la route, pour des raisons élémentaires de sécurité. Quel défouloir ! Et c'est vrai qu'elle a de la gniack cette machine, d'autant qu'avec les suspensions revues tout récemment avec l'aide d'un mécano chevronné, je me suis senti bien à l'aise sur une moto franche, homogène et saine. Précharge du ressort, compression, détente : les réglages trop souples d'origine ont laissé la place à encore plus de fermeté et de rigueur, en étant en accord avec la rigidité intrinsèque du chassis, mais également avec mon poids. Je confirme que les pneus modernes ont des capacités insoupçonnées, en tout cas que l'immense majorité d'entre nous ne peut tutoyer dans des conditions normales d'utilisation. Je me suis rendu encore un peu plus compte que sur des Roadsmart, c'est clair, y'a de la marge !

Et le pilote dans tout ça me direz-vous ? Ben le gus qui tenait le guidon comme qui dirait qu'il a pas fait semblant ! Chaque session de vingt minutes se terminait avec les cuisses en feu et le visage assorti à la couleur du carénage ! Il a fait chaud sous le casque ! C'est pas croyable comme ça nique les jambes… " Bah au mois, c'est le signe que tu travailles bien tes appuis ! " me dira Freddy. Bon ben c'est toujours ça de fait! Position sur la machine adaptée à l'accélération, au freinage ou au virage, dosage des freins et de l'angle, bon rapport de boîte, regard porté sur loin devant sur les courbes qui s'en viennent… c'est du boulot ! Mais quel kif nom d'un chien… Le plus gratifiant a été la capacité grandissante à appliquer les bonnes trajectoires et à déhancher proprement. Tiens, à ce propos, ça me fait penser que j'ai manqué de garde au sol côté gauche, la faute à l'ergot de béquille centrale qui a frotté plus d'une fois, exactement comme aux Settons. Dommage, c'était un peu handicapant dans les virages. Il faudra que je voie auprès de Vince si il n'y pas moyen de redresser la patte en métal qui actionne la centrale, un peu trop courbée vers le bas. Peut-être que ça donnerait quelques degrés supplémentaires d'angle. Au fur et à mesure des sessions, grosse satisfaction aussi à finir par doubler les autres au lieu de SE faire doubler systématiquement ! Ouf, c'est pô moi le plus manchot !!!!! Arf…

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

C'est donc bien vidé que j'ai terminé la journée, non sans avoir été cherché les quelques photos de ma pomme prises par le photographe partenaire de la FFM sur cet événement. Ouaip, ça me fera un bon souvenir !

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

Un petit détour par la station de gonflage pour remettre la pression des pneus en configuration route me permettra d'admirer les flancs des gommards. Pas de problème, z'ont été baptisés comme il faut !

Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine
Copyright © Moto Club Des Potes by Baloo Magazine

Alors un grand merci à la FFM pour cette brillante idée de portes ouvertes, merci aux frères Foray pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur professionnalisme. Dites les enfants, et si les gens du club se mettaient d'accord pour une inscription commune l'année prochaine sur un circuit en particulier ?

25-35 Euro le bout, c'est quand même pas la mer à boire !

Ce serait marrant que le club se retrouve pour une session sur circuit, parce que ça ferait une sortie tous ensemble pas comme d'habitude !

Chiche !!!

Baloo Baloo - Copyright © Moto Club Des Potes


Copyright Moto Club Des Potes by Baloo Magazine, 2008